Financer son projet solaire

Comment financer son projet solaire ?

Financer un projet solaire nécessite un budget de départ conséquent. Heureusement, les solutions ne manquent pas pour amortir ce coût : retrouvez les toutes dans l’article qui suit !

Quel budget pour un projet de panneaux solaires ?

Plusieurs critères à considérer

Pour déterminer le prix de panneaux solaires photovoltaïques, plusieurs critères sont à prendre en compte. En effet, il n’existe pas de prix unique pour un tel projet solaire, et le budget à prévoir dépend avant tout : 

  • du type de panneau solaire installé : monocristallin, polycristallin, souple, …
  • de la puissance de votre installation : elle dépendra de la superficie de votre logement et de votre consommation énergétique au quotidien ;
  • du coût de la main-d’œuvre : vous devrez faire appel à un professionnel pour la pose de votre installation photovoltaïque.

A ces coûts d’installation viennent s’ajouter, au fil du temps, ceux de l’entretien de votre installation. C’est un élément important à considérer avant de vous lancer dans de tels travaux !

Un investissement conséquent

Généralement, le prix moyen des panneaux solaires est compris entre 8 000 et 15 000€. Un investissement de départ conséquent, qu’il vous sera toutefois possible d’amortir sur le long terme, grâce aux économies d’énergie réalisées, et en bénéficiant d’aides financières avantageuses.

Pour vous assurer d’investir dans un projet rentable, prêtez attention à certains éléments :

  • l’orientation de votre toiture (le plus au Sud possible) ;
  • l’inclinaison de votre toiture (idéalement de 30°) ;
  • le taux d’ensoleillement de votre région ;
  • vos besoins énergétiques.

Cela vous permettra de déterminer la rentabilité de votre projet, ainsi que le nombre de capteurs à installer et le budget à prévoir.

Quelles aides financières pour la pose de panneaux solaires ?

Les aides pour acheter un panneau solaire ont été mises en place par les pouvoirs publics, soucieux d’accélérer la transition énergétique des ménages. Elles sont cumulables, mais également soumises à des critères d’éligibilité, tels que le fait de faire appel à un artisan certifié RGE pour la pose de vos panneaux photovoltaïques.

Un taux de TVA réduit

Vous pourrez avant tout prétendre à un taux de TVA réduit de 10% sur vos travaux. Pour pouvoir en bénéficier, votre installation doit avoir une puissance inférieure ou égale à 3kWc, qui est généralement la puissance la plus commune pour une installation privée.

La prime à l’autoconsommation

En installant des panneaux solaires, vous pourrez pratiquer l’autoconsommation solaire, vous permettant ainsi de réduire l’empreinte carbone de votre bien. Cette bonne action est récompensée par les pouvoirs publics par une prime sur l’investissement, dégressive et variable selon la puissance de vos panneaux photovoltaïques.

Plusieurs critères sont à remplir, et la prime vous sera versée directement par EDF. Les montants de la prime à l’autoconsommation sont mis à jour tous les trimestres.

L’Obligation d’Achat

Grâce à vos panneaux solaires, vous pourrez injecter votre propre électricité sur le réseau de distribution, vous permettant ainsi de générer un revenu grâce à vos panneaux solaires. C’est ce que l’on appelle l’Obligation d’Achat (OA), un système mis en place par les pouvoirs publics et forçant EDF à racheter l’électricité produite par les particuliers.

Pratiquer l’autoconsommation avec vente de surplus

Qu’est-ce que l’autoconsommation solaire ?

L’autoconsommation solaire peut être totale ou partielle. Dans ce deuxième cas, il vous reste un surplus d’énergie, que vous pourrez stocker, ou revendre, grâce au système EDF OA mentionné plus haut.

Comment revendre son électricité à EDF OA ?

Pour revendre votre électricité via EDF OA, vous devrez signer un contrat avec le fournisseur : ce contrat est d’une durée générale de 20 ans, soit la durée de vie moyenne d’un panneau solaire.

Les tarifs d’achat sont fixés tous les trimestres par arrêté, et vous permettront d’amortir plus rapidement l’investissement de vos panneaux solaires.

Vous devrez enfin raccorder votre installation photovoltaïque au réseau de distribution de l’électricité, géré par Enedis.

Louer sa toiture pour financer son projet solaire

Dernière astuce pour financer un projet solaire : louer sa toiture à un tiers. Plus courante sur les exploitations agricoles, cette pratique permet de rentabiliser une toiture inutilisée, tout en produisant de l’électricité verte et en tirant bénéfice de cette installation photovoltaïque. Le bail est généralement de 20 à 30 ans. Vous ne pourrez utiliser l’énergie produite, mais contribuerez à la production d’une électricité plus respectueuse de l’environnement !

4.1/5 - (288 votes)
Aurélien GUICHARD

Aurélien GUICHARD

FONDATEUR, DIRECTEUR ASSOCIÉ

Depuis plus de 20 ans, Aurélien Guichard a développé une expertise en gestion privée et gestion de fortune. Diplômé d’un Master in international Business, membre de la Chambre Nationale des Conseils en Gestion de Patrimoine (CNCGP), il anime le développement du groupe Agora finance Gestion Privée qu’il a fondé en 2007.

2 + 14 =

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Agora Finance. Elles sont conservées pendant trois ans et sont destinées à adresser une réponse à votre demande via ce formulaire. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant dpo@agorafinance.fr

[social_warfare]

Meilleurs Placements ISR

Meilleurs Placements ISR

L'AMF a publié les derniers chiffres de son enquête montrant l'intérêt grandissant des français pour la finance durable. La prise en compte de la protection de l’environnement et le respect de la société sont devenus des priorités. On constate en effet une véritable...

Qu’est-ce que l’ESG ?

Qu’est-ce que l’ESG ?

Qu’est-ce que l’ESG ? Tout comprendre sur l’analyse extra-financières avec les critères Environnement Social et Gouvernance